Business Review » Rubrique Entreprise » Entrepreneur : vaut-il mieux opter pour une assurance professionnelle aujourd’hui ? | juin 2024

Entrepreneur : vaut-il mieux opter pour une assurance professionnelle aujourd’hui ?

Se lancer dans l’entrepreneuriat a de quoi être angoissant et c’est d’autant plus vrai lorsqu’on a soi-même été salarié toute sa vie. De fait, nous sommes beaucoup à essayer de limiter les risques. Cela peut passer par exemple par le choix d’être franchisé plutôt que d’ouvrir une enseigne encore inconnue du grand public. Mais il y a un autre point qui pose question : l’assurance professionnelle. Est-ce vraiment pertinent d’y souscrire en 2024 en tant qu’entrepreneur ?

Cela dépend en grande partie de votre activité

Lorsqu’on parle d’entrepreneuriat, c’est en réalité vaste, très vaste. Et en termes de risques, cela n’a rien à voir de gérer une boutique de dropshipping que de réparer des toits de maison à son compte. On comprend alors que pour répondre à la question du titre de cet article, on est obligé de prendre en compte le secteur d’activité.

Comme vous pouvez le constater avec ce guide de l’assurance professionnelle, l’obligation ne concerne que certains types de métiers. Il faut déjà déterminer si oui ou non vous exercez une activité réglementée. C’est-à-dire si elle est soumise à des conditions d’exercice strictes pour répondre à certaines exigences. Par exemple, pour exercer en tant que maçon indépendant, il est nécessaire d’avoir un diplôme et une expérience professionnelle. 

S’il s’agit bien d’une activité réglementée, pas le choix : vous devez au moins souscrire à une assurance de responsabilité civile professionnelle (RCP). Nous précisons “au moins”, puisqu’il faut ajouter aussi l’assurance responsabilité décennale dans le secteur du bâtiment et l’assurance responsabilité civile médicale dans le secteur de la santé. Enfin, si durant votre activité professionnelle vous louez un local, il va aussi falloir assurer celui-ci. Oui, l’obligation touche beaucoup d’entrepreneurs et nous vous conseillons de bien vous renseigner !

Le cas de l’assurance multirisque professionnelle

Choisissons maintenant volontairement un secteur où l’assurance professionnelle est facultative : le commerce en ligne. La majeure partie de votre activité consiste à emballer et à envoyer des marchandises, ce qui à priori n’est pas risqué. Toutefois, comme vous traitez des marchandises qui peuvent avoir une grande valeur, il peut être judicieux de les assurer avec une assurance multirisque. 

Car en cas de vol, vous pourriez perdre une grosse somme d’argent d’un coup. Et pour quelqu’un qui vient d’entreprendre avec une trésorerie modeste, cela ne pardonne pas en général. Soyez donc vigilant en essayant d’imaginer le pire scénario pour votre activité. Si vous estimez ne pas être à l’abri, vous savez ce qu’il vous reste à effectuer !

À Propos de l'auteur : Lucas

Entrepreneur dans l'âme, j'ai à cœur de vous partager ma fibre entrepreneuriale.