Business Review » Rubrique Entreprise » La facturation électronique : quels impacts pour les entreprises ? | juin 2024

La facturation électronique : quels impacts pour les entreprises ?

Aujourd’hui, la facturation électronique est en passe de devenir la norme pour les entreprises françaises. En effet, cette révolution dans la manière dont les factures sont émises, envoyées et archivées est prévue pour entrer en vigueur entre 2024 et 2026.

  • Mais quelles sont les implications de cette réforme pour les professionnels concernés ?
  • Y aura-t-il des différences entre les grandes et les petites entreprises ?

Ainsi, pour répondre à ces interrogations, nous allons explorer dans cet article le fonctionnement de la facturation électronique, les changements prévus par la réforme et les conséquences pour les entreprises.

Qu’est-ce qu’une facture électronique ?

En premier lieu, avant de rentrer dans le vif du sujet, commençons par établir les bases : qu’est-ce qu’une facture électronique ?

Pour faire simple, une facture électronique est un document émis, envoyé, reçu et archivé sous format électronique. Ce format doit garantir l’intégrité du contenu de la facture et l’identité de l’émetteur. Pour ce faire, le fichier doit être sécurisé et comporter une signature électronique, qui permet de certifier que le document n’ait pas été modifié depuis son émission et d’identifier l’émetteur.

Bien que cette transition puisse sembler intimidante, elle offre de nombreux avantages :

Un gain de temps et d’efficacité

Tout d’abord, elle permet de réduire considérablement le temps consacré à la création, l’envoi et la réception de factures. En effet, les processus de facturation électronique sont automatisés et plus rapides que les méthodes traditionnelles, ce qui facilite grandement la gestion des factures pour les entreprises.

Par ailleurs, la facturation électronique est également un moyen de réduire les coûts liés à la manipulation, l’impression et l’envoi de factures papier. En optant pour ce format numérique, les entreprises peuvent ainsi réaliser des économies substantielles.

Une meilleure traçabilité des données

Ensuite, l’un des principaux autres atouts de la facturation électronique est la traçabilité des données qu’elle offre. En effet, les factures électroniques sont généralement stockées sur des plateformes sécurisées qui permettent de suivre en temps réel l’ensemble des transactions effectuées.

Pour information, ce point sera un peu plus détaillé dans la suite de l’article.

Calendrier de mise en place de la facturation électronique

Bien évidemment, la transition vers la facturation électronique ne se fera pas du jour au lendemain.

À raison, le gouvernement a établi un calendrier progressif qui devrait permettre aux entreprises de s’adapter à ce nouveau système.

  • 2024 : Obligation pour les grandes entreprises
  • 2025 : Obligation pour les entreprises de taille intermédiaire
  • 2026 : Obligation pour les petites et moyennes entreprises (PME) ainsi que pour les microentreprises.

À titre informatif, il est important de noter que l’obligation de recourir à la facturation électronique ne concerne que les transactions entre entreprises soumises à la TVA. Ainsi, les ventes à des particuliers ne seront pas concernées par cette réforme.

Quelles sont les implications pour les entreprises ?

Naturellement, la mise en place de la facturation électronique représente un changement majeur pour les entreprises.

En effet, elles devront adapter leurs processus de facturation pour se conformer aux nouvelles obligations légales. Cela implique notamment de se familiariser avec les normes et les outils nécessaires pour émettre, envoyer, recevoir et archiver des factures électroniques.

Heureusement, de nombreuses solutions technologiques existent déjà pour aider les entreprises à adopter la facturation électronique, notamment via un logiciel dédié à la facturation.

Ces plateformes en ligne certifiées permettent non seulement d’émettre des factures conformes à la législation, mais aussi de les gérer et de les suivre en temps réel. De plus, elles offrent des fonctionnalités avancées comme la détection automatique des erreurs, l’intégration avec d’autres systèmes d’information ou encore la génération de rapports de facturation détaillés.

Conclusion

En conclusion, la facturation électronique représente un enjeu central pour les entreprises françaises, tant sur le plan fiscal que sur celui de la gestion des documents. Malgré les défis que cela représente, cette transition offre de nombreux avantages comme : une réduction des coûts et une meilleure gestion des données.

La réforme prévue entre 2024 et 2026 va transformer les processus de facturation et les relations entre les entreprises et l’administration fiscale. Les entreprises devront s’adapter et se préparer à l’avance pour tirer le meilleur parti de cette révolution numérique.

En soi, les entreprises qui se préparent à l’avance et adoptent des solutions technologiques adaptées seront les mieux positionnées pour tirer parti de cette révolution et rester compétitives sur le marché.

À Propos de l'auteur : Lucas

Entrepreneur dans l'âme, j'ai à cœur de vous partager ma fibre entrepreneuriale.