Business Review » Rubrique Immobilier » Qui paie les frais d’agence immobilière lors d’une vente ? | janvier 2022

Qui paie les frais d’agence immobilière lors d’une vente ?

La signature d’un contrat de vente entre les contractants inclut toujours des frais supplémentaires, surtout si la transaction a été faite en faisant recours à un intermédiaire. En effet, ce dernier peut être dans la majorité des cas une “agence immobilière”.

Mais au final, qui paie les frais d’agence immobilière lors d’une vente ? Le vendeur ou l’acheteur ?

Cependant, la réponse à cette question ne se fait pas par choix selon les préférences de chaque partie, mais tout est régi par une loi. Cet article rassemble tous les éléments utiles vous permettant de savoir la bonne réponse à ce genre de question.

Est-il toujours possible de recourir à une agence immobilière ?

Que vous soyez propriétaire d’un terrain à bâtir, une ancienne ou nouvelle maison, d’un appartement vide ou meublé ou encore d’un local commercial. Solliciter une agence immobilière afin de vous mettre en contact avec le bon locataire ou acquéreur vous sera un bel avantage. De cette manière, vous n’allez pas vous casser la tête à chercher vous-même la personne ou la famille la plus convenable. Pour ce faire, vous vous rendez à l’agence immobilière la plus proche de vous et lui dictez vos besoins, vos critères et votre prix de vente et l’agence se chargera de tout.

En fait, une agence immobilière emploie un certain nombre d’agents immobiliers. Ces derniers ayant comme mission d’aider les particuliers ou les professionnels à trouver la location ou l’offre de vente qui correspondent idéalement à leurs motivations. A l’arrivée d’un(e) client(e), ladite agence désigne l’agent immobilier censé l’accompagner dans toutes les étapes : de l’estimation jusqu’à la signature du contrat.

Par ailleurs, il est bon de savoir que l’agent immobilier qui vous accompagnera par la suite, dispose l’expertise nécessaire afin de vous renseigner sur le bien en question. En d’autres mots, il joue le rôle de votre conseiller temporairement, vu ses connaissances averties de plusieurs aspects, entre autres nous retrouvons :

  • Aspect technique.
  • Aspect financier.
  • Aspect juridique.

D’ailleurs, sa mission s’achève une fois que vous signez le contrat précisant l’objet de vente. Et vous mettez les clés dans vos poches.

Vente immobilière : Qui paie ses frais ?

Après avoir consulté l’agence immobilière et acheté le bien qui vous fait rêver, qui devra payer ses frais ? Tel est le titre central de cet article. La bonne réponse est certainement le vendeur.

En effet, afin de mieux vous expliquer, nous vous montrerons la réponse par un exemple illustratif.

Exemple illustratif (avec M.Martin)

En raison de déménagement, M.Martin voulait vendre son appartement qui lui appartient. Cette dernière composée de 2 chambres à coucher, un grand salon, une cuisine et une salle de bains est située d’un endroit stratégique. La propriété est proche de toutes les commodités nécessaires dont nous avons besoin. Son métrage est estimé à 65 mètres carrés.

Faute de temps et peur d’arnaque, M.Martin a choisi de faire appel à une agence immobilière afin d’estimer son bien à sa juste valeur et de trouver l’acheteur. Après les renseignements de M.Martin à l’agence immobilière. Un de ses agents l’accompagne pour rendre visite à sa propriété. Il vérifie l’état des lieux, du bâtiment en général : est-ce qu’il est neuf ou ancien ? et l’état de l’habitation aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Ensuite, l’agent immobilier détermine le prix du bâtiment avec la concertation du propriétaire et met sa propriété en annonce y compris les coordonnées de l’agence immobilière.

Puis, l’intéressé contacte l’agence à son tour pour un premier rendez-vous. Si l’acheteur est grandement satisfait par l’appartement, l’agence immobilière, continuera à lui conseiller sur tous les détails du bien mis en vente de A jusqu’à Z. A cet effet, si la valeur du bien est, à titre d’exemple, estimée à 700 000 euros. Elle fixe à sa guise la commission qui lui semblera pertinente. En effet, le pourcentage déterminé n’est soumis à aucune loi ni réglementation. Ce dernier est fixé par l’agence elle-même en fonction de ses propres critères et paramètres.

Comment les frais se fixent-ils ?

De même, partant d’un immobilier de 700 000 euros (hypothétique), l’agence immobilière peut fixer un pourcentage de 10%, 15%, 20% ou encore plus. Comme sus abordé, il n’a y a aucune réglementation qui régit une transaction de vente orchestrée par une agence immobilière.

Dans le cas contraire, le vendeur qui est le propriétaire du bien peut refuser l’intervention de l’agent immobilier et chercher lui-même son futur acheteur ou solliciter une autre agence ailleurs. Or, le plus bel avantage que vous pourrez en bénéficier si vous faites appel à une agence immobilière est que vous évitez les éventuels litiges pouvant avoir lieu avec l’acheteur. Grâce à son expertise, l’agence immobilière sait gérer tous types de conflits et conclure votre vente en pleine harmonie entre les différentes parties.

Les frais d’une vente immobilière sont toujours payés par le vendeur, l’acquéreur ou le propriétaire. Voilà les trois appellations que vous pouvez trouver en vous navigant sur plusieurs sites, mais qui signifient tous le terme “vendeur”. Faute de quoi cette situation n’est toujours valable. Parfois, il se peut que les frais de l’agence immobilière soient à votre charge ou encore partagés entre vos deux de manière commune. C’est toujours le vendeur qui affirme sa position dans ce cas. Car avant de signer la transaction de vente, le vendeur signe à son tour un contrat de consentement avec l’agence immobilière de son choix.

Quels sont les acteurs du scénario de vente ?

Effectivement, l’agence immobilière met en relation trois acteurs, qui sont respectivement :

  1. Le propriétaire du bien (le vendeur).
  2. L’agent immobilier ou le conseiller.
  3. L’acheteur de la copropriété.

En général, la transaction de vente est démarrée par le propriétaire du bien en question. C’est lui qui sollicite l’agence immobilière par sa propre initiative. Par conséquent, la vente immobilière est fortement animée par l’agent immobilier, qui met ses compétences et son expérience en péril afin d’aider l’acheteur dans sa prise de décision. Enfin, c’est le tour de l’acheteur pour conclure la transaction de vente à travers la signature du contrat. A titre d’éclaircissement, le contrat de vente peut être signé et conclu comme il peut être résilié ou annulé.

Quelle finalité ont ces frais ?

Nombreuses sont les questions destinées à la finalité des frais immobiliers lors d’une vente. En effet, ces derniers se répartissent différemment entre les agents de l’agence immobilière. De même, les frais d’une vente immobilière serviront à couvrir ses charges.

D’abord, une partie des frais est destinée à payer les salariés de l’agence immobilière qui administrent les formalités de contrats de vente. Ensuite, une autre partie de ses frais est dédiée au paiement du loyer de l’agence ainsi que ses différentes factures d’électricité de l’eau et d’abonnement. Finalement, une petite partie est octroyée à l’agent immobilier comme prime justifiant sa réussite à la concrétisation de la transaction.

Frais de la vente immobilière et frais du notaire : quelle différence ?

Toutefois, le vendeur se perçoit dans la majorité des cas comme maillon plus impacté financièrement suite au paiement des frais immobiliers afin de conclure le contrat de vente. Par conséquent, le client se retrouve gagnant par vouloir à tout prix s’y échapper. Or, ces derniers peuvent être partagés mutuellement entre les deux parties sans exception. A savoir l’acheteur et le vendeur.

Par ignorance, l’acheteur ne se rend pas compte qu’il va payer entièrement les frais du notaire visant à conclure juridiquement la transaction de vente si ses frais sont versés par le vendeur. Ce dernier est exonéré carrément des frais du notaire, ce qui signifie qu’ils ne sont pas du tout à sa charge. Pour cette simple raison, il vous est conseillé d’opter pour les agences immobilières où les frais de vente sont à votre charge. De cette manière, les frais du notaire seront moindres.

En guise de conclusion, la transaction de vente est une sorte de négociation entre trois parties distinctes (le vendeur, l’agence immobilière et l’acheteur). Cette dernière devra impérativement répondre au principe gagnant/gagnant. Il ne s’agit surtout pas de se positionner comme vainqueur au détriment de l’autre. Mais plutôt de conclure un contrat avec grande satisfaction et un consentement partagé.

À Propos de l'auteur : Lucas

Entrepreneur dans l'âme, j'ai à cœur de vous partager ma fibre entrepreneuriale.