Business Review » Rubrique Entreprise » Quel est le rôle officiel d’un fiduciaire ? | septembre 2023

Quel est le rôle officiel d’un fiduciaire ?

De nos jours, un fiduciaire est une personne ou une entreprise chargée de gérer les affaires financières et juridiques d’une personne ou d’une entreprise.

Mais quand est-il de ces domaines d’intervention plus exactement ?

3 domaines d’intervention d’un fiduciaire

Pour mieux vous imager la chose, voici quelques exemples de domaines d’intervention courants pour un fiduciaire. Naturellement, ceux-ci vont être détaillés par la suite.

  • La comptabilité
  • La fiscalité
  • L’immobilier

Bien évidemment, cette liste n’est pas exhaustive. Aussi, pour en savoir plus, nous vous invitons à jeter un œil directement à un cabinet fiduciaire. Par exemple, à Lausanne en Vaud, il y a le cabinet Cofidex.

La comptabilité

Premièrement, un des principaux domaines d’intervention d’un fiduciaire est la comptabilité.

À raison, Il peut être chargé de la tenue de la comptabilité de ses clients, c’est-à-dire de l’enregistrement de l’ensemble des mouvements financiers de l’entreprise ou du particulier. Il s’assure que les comptes sont tenus de manière précise et à jour, et qu’ils reflètent fidèlement la situation financière de l’entreprise ou du particulier.

Un fiduciaire peut également être chargé de l’établissement des états financiers de ses clients, comme le bilan et le compte de résultat. Ces états financiers permettent de dresser un état des lieux de la situation financière de l’entreprise ou du particulier, et de mesurer son rendement.

Enfin, le fiduciaire peut aider ses clients à préparer et à déposer leurs déclarations fiscales, comme la déclaration de revenus ou la déclaration de TVA. Il s’assure que les déclarations sont correctement remplies et qu’elles respectent les lois et réglementations en vigueur.

La fiscalité

Deuxièmement, un autre domaine d’intervention important pour un fiduciaire est la fiscalité.

Effectivement, il peut être chargé d’aider ses clients à déterminer l’impôt dû sur leurs revenus ou sur leurs biens, en fonction des lois et réglementations en vigueur. Il peut également les conseiller sur les différentes options de défiscalisation et sur les mesures fiscales qui pourraient leur être favorables.

Un fiduciaire peut de même d’être chargé de la préparation et du dépôt des déclarations fiscales de ses clients, comme la déclaration de revenus ou la déclaration de TVA. Il s’assure que les déclarations sont correctement remplies et qu’elles respectent les lois et réglementations en vigueur.

D’autre part, un fiduciaire peut conseiller ses clients en matière fiscale et les aider à optimiser la gestion de leurs impôts. Il peut les informer sur les éventuelles réductions d’impôt auxquelles ils peuvent prétendre et sur les démarches à suivre pour en bénéficier.

L’immobilier

Troisièmement, un fiduciaire peut également être chargé de la gestion de biens immobiliers pour le compte de ses clients.

À titre d’exemple, il peut ainsi s’occuper de la rédaction et du suivi de contrats de location, de la gestion des loyers et des charges, et de la résolution de tout litige éventuel avec les locataires.

Sinon, un fiduciaire est susceptible également de conseiller ses clients dans leur achat ou leur vente de biens immobiliers. Il peut les aider à évaluer la valeur de leur bien, à rédiger les contrats de vente et à gérer les différentes démarches administratives liées à la transaction.

Pourquoi faire appel à un fiduciaire ?

Faire appel à un fiduciaire peut être particulièrement avantageux pour les entreprises et les particuliers qui ne disposent pas du temps ou de l’expertise nécessaire pour s’occuper de la gestion de leur affaire.

En soi, en confiant ces tâches à un fiduciaire, on peut être assuré de la bonne gestion de ses affaires et de la protection de ses intérêts.

À Propos de l'auteur : Lucas

Entrepreneur dans l'âme, j'ai à cœur de vous partager ma fibre entrepreneuriale.