Business Review » Rubrique Entreprise » Comment gérer le micro management ? | octobre 2022

Comment gérer le micro management ?

Le micro management est un style de management particulier qui peut être mauvais pour une entreprise. Si ce système managérial est encore bel et bien employé dans la grande majorité des entreprises actuelles, sa présence peut avoir des impacts négatifs sur la qualité de travail et la motivation des collaborateurs. Afin de mieux appréhender le concept, voici tout ce qu’il faut savoir pour mieux gérer le micro management.

Le micromanagement, c’est quoi ?

Le micro management est un système managérial qui se caractérise par une observation et un contrôle permanent des collaborateurs en entreprise. Un micro manager s’attarde dans les moindres détails et refuse de déléguer des tâches importantes.

Ce style de management crée énormément de pression au sein de l’équipe en entreprise. A l’inverse d’un manager avec un leadership, la relation de confiance n’existe pas. Seul l’objectif final importe.

Les micromanagers consacrent alors plus de temps à la surveillance et à l’évaluation des étapes du process. Ils préfèrent tout faire par eux-mêmes sans déléguer.

Micro management : Les conséquences négatives sur l’entreprise

Le micromanagement est un style de gestion qui réduit la performance globale dans une entreprise. Pour en savoir davantage sur le micro management et les autres systèmes managériaux, consultez le site www.alsace-cahr.com.

Les principales conséquences de ce type de management :

  • Une dégradation de la qualité de travail, avec la démotivation des membres de l’équipe ;
  • Un impact sur l’efficacité au travail, entrainant une perte d’autonomie ;
  • Un frein pour les compétences managériales, réduisant le développement et le savoir-faire des collaborateurs.

Conseils pour ne plus être un micro manager

Etes-vous un micro manager ? Pour éliminer progressivement ce style de management, retrouvez nos quelques conseils :

Responsabiliser ses collaborateurs

La responsabilisation de ses collaborateurs est un premier pas à réaliser. Il est important de garder en tête que la délégation des tâches n’impacte aucunement votre compétence, bien au contraire.

Stopper la volonté d’être parfait

La perfection n’existe pas. Une marge d’erreur et d’échec est tolérable, en fonction de la situation. Un manager doit savoir apprécier le travail de chacun de ses collaborateurs. Selon la loi de Pareto, 20% des efforts réalisés apportent 80% de résultats.

Impliquer les collaborateurs dans les taches

La contribution des collaborateurs dans tous les processus en entreprise va améliorer vos compétences en tant que manager. Les remarques et les avis de chacun doivent être pris en considération, instaurant une organisation plus souple et plus flexible.

Comment faire pour gérer un micro manager ?

Si vous faites face au micro management au sein de votre entreprise, il existe quelques façons de gérer ce style de management :

Parler de ses émotions

Le fait de communiquer et de partager son avis et ses ressentis sur le mode de management de son supérieur est un moyen de mettre les choses à plat. Il est recommandé d’expliquer la pression engendrée par le contrôle excessif dans son travail.

Demander d’autres responsabilités

Si la délégation de tâches se fait rare, ce sera à chacun de prendre l’initiative d’en demander. Prendre le temps de discuter en face à face avec le manager concerné et lui expliquer que vous avez les capacités pour gérer certaines tâches.

Vos compétences et vos qualités professionnelles seront par la suite mises en avant. Le manager n’aura plus de mal à vous déléguer des missions à l’avenir.

Anticiper et rester professionnel

La réalisation de toutes les tâches en amont reste la meilleure manière de gérer le micro management. Avec des tâches déjà terminées, aucune pression en la présence du micro manager, en plus d’un gain de temps.

Les remarques et les critiques désobligeantes des micro managers ne sont pas toujours agréables à entendre. Le secret est de garder tout son calme et expliquer avec sérénité. Après tout, dans le cas de remarques constructives, c’est la meilleure opportunité pour développer vos compétences.

À Propos de l'auteur : Lucas

Entrepreneur dans l'âme, j'ai à cœur de vous partager ma fibre entrepreneuriale.