Business Review » Rubrique Entreprendre » De quelles compétences professionnelles un journaliste doit-il faire preuve ? | février 2023

De quelles compétences professionnelles un journaliste doit-il faire preuve ?

L’enseignement supérieur constitue la base pour entrer dans le monde du travail, mais pour y évoluer, pour exceller et relever de nouveaux défis, il est nécessaire de renforcer et d’accroître ses compétences. Et cela inclut certainement le développement d’une série de compétences journalistiques. Alors quelles compétences faut-il travailler pour être un bon journaliste ? On en parle.

Un journaliste doit savoir rechercher et vérifier ses informations

La recherche et la vérification des informations font partie des tâches indispensables dans tout travail journalistique. La quantité d’informations que nous pouvons obtenir, tant à partir de sources orales qu’écrites, est énorme. Il est donc essentiel de rechercher, filtrer et vérifier le contenu à publier. Cela peut se faire, par exemple, en interrogeant une source directe, en consultant des sources spécialisées, en consultant des études et des livres, en assistant à des réunions ou des séminaires, etc. Être attentif aux informations manipulées, inexactes, partielles ou biaisées est obligatoire pour l’exercice de l’activité journalistique.

Un journaliste doit trier ses informations

Recherche, nettoyage, organisation, analyse et visualisation des données font partie d’un processus crucial lorsqu’on traite de grandes quantités de données. Et pour cette tâche, il est nécessaire d’avoir des notions de statistiques, de manier Excel, de savoir où trouver des bases de données, de connaître la législation relative aux demandes d’accès aux informations publiques, de manier les outils de scrapping ou d’extraction de données et les visualisations d’informations, etc. Ici, le sens journalistique est essentiel.

Un journaliste doit s’intéresser au référencement naturel

Le référencement naturel (ou SEO) nous permet de mesurer le trafic d’un site web afin de comprendre et d’optimiser son utilisation et, enfin, d’atteindre les objectifs fixés. Grâce à l’analyse, nous pouvons savoir combien de visites reçoit un article, quels sont les sujets les plus visités, quels sont les taux de rebond, combien sont des visiteurs uniques ou exclusifs, etc. Savoir trouver, comprendre et utiliser ces données analytiques permettra, par exemple, de choisir les moments les plus appropriés pour partager du contenu sur différentes plateformes.

Un journaliste doit s’intéresser aux réseaux sociaux

Toute publication sur un réseau social doit délivrer un message clair en fonction du type de public présent sur ces canaux. Mais il est également nécessaire d’interagir et d’encourager le dialogue, par exemple par le biais de questions et d’enquêtes qui enrichissent le contenu. Les réseaux peuvent également devenir d’importantes sources d’information, mais comme indiqué plus haut, il est essentiel de filtrer et de vérifier le contenu.

Un journaliste doit être multicompétences

Bien que certains sujets nécessitent beaucoup de recherches et de temps pour être écrits, l’agilité dans l’écriture est une caractéristique nécessaire. Pour la même raison, nous devons être des lecteurs invétérés et écrire fréquemment. Outre ces compétences journalistiques, nous devons également maîtriser les langues, utiliser des outils de conception graphique et d’édition, être capables de monter des documents audio et vidéo, avoir une orthographe irréprochable et, surtout, respecter le travail des autres, c’est-à-dire ne jamais s’attribuer le mérite de ce qui ne nous appartient pas.


Un journaliste doit suivre régulièrement des formations pour monter en compétences et ne pas rester sur ses acquis. Nous vous invitons à vous renseigner sur les formations professionnelles proposées par l’organisme de formation CFPJ en cliquant ici.

À Propos de l'auteur : Lucas

Entrepreneur dans l'âme, j'ai à cœur de vous partager ma fibre entrepreneuriale.