Business Review » Rubrique Entreprendre » 9 principaux défis à relever pour faire des affaires en Hongrie | octobre 2022

9 principaux défis à relever pour faire des affaires en Hongrie

Située au cœur de l’Europe, la Hongrie offre un accès idéal à un marché commun de plus de 500 millions de personnes. Mais se lancer et gérer des opérations commerciales dans le pays peut s’avérer délicat sans l’aide d’une personne locale.

La Hongrie a capitalisée sur sa position géographique idéale pour devenir une base de production, de services et de logistique. D’excellentes infrastructures, des sites industriels prêts à l’emploi, des bureaux et des parcs scientifiques, combinés à un bon équilibre entre le coût et la qualité de la main-d’œuvre, en font un lieu idéal pour les entreprises en expansion qui souhaitent s’implanter sur l’immense marché de consommation européen. Quelque 250 millions de personnes se trouvent dans un rayon de 1 000 km autour de la Hongrie, tandis que le marché commun de l’UE de plus de 500 millions de personnes est également à portée de main.

Les incitations gouvernementales – des subventions en espèces aux déductions fiscales – sont disponibles pour les entreprises étrangères qui cherchent à se développer en Hongrie, constituant une politique économique favorable aux investissements qui a propulsé la croissance économique du pays. Un système fiscal compétitif et une économie forte et moderne se sont également avérés être des facteurs d’attraction importants pour les entreprises internationales désireuses de se développer.

Mais malgré l’attrait de l’environnement commercial hongrois, il existe plusieurs domaines d’opérations commerciales qui peuvent être difficiles à naviguer pour les entreprises étrangères. La Banque mondiale et la Société financière internationale (SFI) classent la Hongrie parmi les 100 premières nations du monde pour la facilité d’obtenir de l’électricité, la protection des investisseurs et le paiement des impôts, c’est pourquoi il est crucial de disposer d’une expertise locale pour aider à naviguer dans ces domaines délicats.

Démarrage d’une entreprise

Les entreprises doivent être représentées par un avocat lors de la création d’une société en Hongrie. Celui-ci représentera l’entreprise, créera les actes de société et préparera tous les autres documents juridiques. La moitié du montant de la souscription (au moins 250 000 HUF) doit être déposée sur le compte bancaire désigné au moment de la souscription, et les demandes auprès du tribunal d’enregistrement doivent être soumises avant la mise en place de la sécurité sociale.

Traitement des permis de construire

Le traitement des permis de construire prend 102 jours et implique de naviguer dans 26 procédures. Des inspections doivent être effectuées par de nombreux services intergouvernementaux avant que les entreprises ne reçoivent une déclaration du Comité de planification municipale et une lettre de l’autorité fiscale. Une fois que tous les critères ont été remplis, il faut obtenir un permis d’occupation et procéder à l’enregistrement du bâtiment auprès du bureau du registre foncier.

De même, afin de pouvoir réaliser cette procédure, il faudra réaliser la traduction de tous vos documents officiels. Cette étape doit être réalisée par un traducteur français hongrois agréé.

Voici quelques exemples de documents nécessitants une traduction assermentée :

  • Extrait Kbis
  • Comptes annuels
  • Statuts
  • Pacte d’actionnaires
  • Relevés de compte
  • Papiers d’identité du dirigeant

Attention, cette opération est chronophage et demande un minimum de préparation.

Obtenir de l’électricité

La Banque mondiale et la SFI classent la Hongrie parmi les 50 derniers pays du monde pour la facilité d’obtention d’un raccordement électrique, le délai de réalisation étant de 252 jours au total. L’inspection, les travaux et l’enregistrement sont effectués par ELMŰ Hálózati Kft. Une fois le contrat d’utilisation du réseau signé, ils installeront le compteur et effectueront le raccordement final.

Enregistrement de la propriété

L’enregistrement de la propriété est de loin la tâche la plus simple de l’organisation d’une résidence pour l’entreprise, puisqu’elle prend un peu plus de deux semaines. Une fois encore, il convient de demander un avis juridique pour mener à bien cette procédure.

Obtenir un crédit

Outre l’indice des droits légaux, la Hongrie présente des indicateurs assez faibles en termes d’obtention de crédit. La couverture du bureau privé est inférieure à 20% des adultes et il n’y a pas de couverture du registre public.

Protéger les investisseurs

La Banque mondiale et la SFI classent la Hongrie à la 128e place mondiale pour la protection des investisseurs, en grande partie à cause de ses faibles scores sur les indices de divulgation et de responsabilité.

Paiement des impôts

Le paiement des impôts peut prendre en moyenne 277 heures de travail. L’impôt local sur les entreprises, la contribution à la réhabilitation, la contribution à la formation et l’impôt sur la R&D sont des prélèvements avec lesquels la plupart des entreprises ne sont probablement pas familières.

Le coût du commerce transfrontalier est relativement bon marché, mais le temps nécessaire pour mener à bien la procédure est excessif. L’exportation de marchandises prend en moyenne 17 jours et l’importation 19, ce qui ralentit le mouvement du commerce à l’intérieur et à l’extérieur du pays.

Exécution des contrats et résolution des problèmes d’insolvabilité

L’exécution des contrats prend un peu plus d’un an, avec 35 procédures à suivre avant qu’un jugement puisse être rendu. Les affaires d’insolvabilité peuvent prendre jusqu’à deux ans pour passer devant les tribunaux et le taux de recouvrement est bien inférieur à la norme de l’OCDE.

Culture

Il est très important d’avoir un représentant local dans le pays pour faire des affaires en Hongrie. Il peut vous aider à approcher les entreprises, à prendre des rendez-vous, à servir d’interprète et être une bonne source de connaissances interculturelles.

À Propos de l'auteur : Lucas

Entrepreneur dans l'âme, j'ai à cœur de vous partager ma fibre entrepreneuriale.