Business Review » Rubrique Entreprendre » Créer son entreprise en 5 étapes simples, mais efficaces ! | octobre 2022

Créer son entreprise en 5 étapes simples, mais efficaces !

Bien qu’il soit excitant, un projet de création d’entreprise n’est pas facile à entreprendre. En effet, il nécessite d’adopter une bonne méthode et surtout, de respecter des étapes importantes. Pour vous aider, on vous guide à travers les 5 étapes clés pour créer son entreprise facilement.

Bien définir ses idées

La première étape consiste à mettre ses idées au clair. Vous pouvez, effectivement, être motivé par plusieurs idées, qui deviendront l’activité de votre entreprise, une fois qu’elle sera constituée. Votre idée peut porter sur la technologie ou la mode, faire partie de votre savoir-faire ou encore être le fruit d’une opportunité. Dans tous les cas, il est important de la travailler pour que votre entreprise voie le jour. Pour cela, posez-vous les bonnes questions :

  • Quel sera le cœur de mon activité ?
  • Comment procéder et où ?
  • Quelle est la situation du marché ?
  • Quels sont les moyens dont je dispose pour créer mon entreprise ? 

Créer son entreprise : Définir le projet

Durant cette étape, l’entrepreneur doit définir les grandes lignes de son projet et faire le point sur ses compétences car elles seront les bases de son succès.

La définition des objectifs

Il faut aussi bien définir un objectif global que des petits objectifs à atteindre dans un laps de temps défini. Les objectifs vont motiver l’entrepreneur et son équipe à travailler dur tous les jours.

L’étude de marché

Une étude de marché permet de connaître l’environnement concurrentiel dans lequel l’entreprise va évoluer, mais aussi de mesurer la faisabilité du projet. Au cours de cette étape, il est important de se renseigner sur ce que fait la concurrence et sur les besoins de la clientèle cible. Vous trouverez plus de conseils sur comment créer son entreprise sur cmim.

La rédaction du plan financier

Un plan financier prévisionnel comporte les besoins financiers durables, tels que les fonds de roulement nécessaires, les investissements divers et les frais d’établissement. En outre, il contient les bilans de prévision sur 3 mois et les comptes de résultat. Le plan financier permet d’évaluer le seuil de rentabilité de l’entreprise dès le départ.

Le choix du statut juridique

Créer son entreprise nécessite également de lui attribuer une forme juridique. Les entrepreneurs peuvent choisir parmi différentes options :

  • La SARL ou Société A Responsabilité Limitée
  • L’EURL ou Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée
  • La SAS ou Société par Actions Simplifiée
  • La SA ou Société Anonyme
  • L’entreprise individuelle
  • L’autoentrepreneur…

Sachez que le choix d’un statut juridique est essentiel car il détermine le régime fiscal et social, ainsi que le niveau de risque de l’entreprise. Une fois le choix fait, l’entrepreneur doit rédiger les statuts. L’accompagnement d’un expert peut s’avérer nécessaire à ce stade, tel qu’un expert-comptable ou un avocat. Il sera en mesure de vous conseiller sur les meilleures options, afin de garantir la réussite de votre projet d’entreprise.

Les démarches administratives

Le mode de déclaration d’une entreprise dépend de son statut juridique et de l’activité. Toutefois, certaines formalités demeurent les mêmes. Pour commencer, il faut se rendre au CFE ou Centre de Formalités des Entreprises pour faire l’immatriculation. Il est également possible de réaliser cette étape sur internet. Le CFE à solliciter dépend de l’activité. Par exemple, pour une activité artisanale, il faut se rendre à la chambre des métiers et de l’artisanat et pour une activité libérale, à l’URSSAF.

Ensuite, le chef d’entreprise se doit d’enregistrer les statuts auprès des services des impôts, puis publier une annonce légale dans un journal officiel. Enfin, il doit adhérer à une caisse de retraite des salariés, même s’il choisit d’opérer seul. Cette formalité doit être accomplie dans les 3 mois.

À Propos de l'auteur : Lucas

Entrepreneur dans l'âme, j'ai à cœur de vous partager ma fibre entrepreneuriale.