Business Review » Rubrique Entreprendre » Chauffeur VTC : que faut-il savoir sur ce métier ? | juin 2024

Chauffeur VTC : que faut-il savoir sur ce métier ?

Le métier de chauffeur VTC vous intéresse, mais vous ne savez pas par où commencer ? Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir à propos de ce métier.

Qu’est-ce qu’un chauffeur VTC ?

Tout d’abord, commençons par expliquer les bases : qu’est-ce qu’un chauffeur VTC ? En somme, il s’agit d’un conducteur professionnel qui offre des services de transport à l’aide d’une voiture de tourisme.

La principale différence entre les taxis et les chauffeurs VTC réside dans leur mode de fonctionnement et de réglementation. En effet, les taxis sont soumis à des réglementations strictes en matière de tarification, d’obtention de licences et d’autorisations pour opérer. Les chauffeurs VTC, en revanche, sont soumis à moins de restrictions réglementaires et sont considérés comme des entreprises indépendantes.

Comment devenir un chauffeur VTC ?

En soi, pour devenir chauffeur VTC, il suffit de suivre une formation de 250 heures et de s’inscrire sur le registre des VTC. Ce registre est valable pendant 5 ans et coûte 170€.

Offrir un service de qualité

Une autre grande différence avec un taxi réside dans le service proposé. À raison, un chauffeur VTC a l’obligation de fournir à ces clients un service de haute qualité. À ce propos, vous pouvez souscrire à des labels qualités.

Quel véhicule utiliser ?

À titre indicatif, des règles sont à respecter pour le choix de votre voiture de fonction. En voici les principaux (il ne s’agit pas d’une liste exhaustive):

  • Vous devez voir entre 4 et 9 places disponibles.
  • Il faut un minimum de 4 portes.
  • La puissance minimale du moteur doit être de 84 kW.
  • Ou encore, la voiture utiliser ne doit pas avoir une ancienneté de plus de 7 ans.

Assurance VTC

Bien que l’accès au métier soit moins strict, il y a tout de même des obligations à respecter.

Ainsi, il est obligatoire de souscrire une assurance VTC pour exercer ce métier de manière légale. À ce propos, il est conseillé d’utiliser des comparateurs en ligne ou de faire appel à un courtier pour trouver l’assurance qui vous convient le mieux.

Pour information, il est à noter qu’une telle assurance peut être résiliée. En effet, dans ce métier, il n’est pas forcément rare d’avoir une assurance VTC résilié au cours d’une carrière. Effectivement, en règle générale, il y a des clauses sur le contrat. Par exemple, cela est le cas si vous avez subi trop de sinistres.

Quels sont les avantages du métier ?

Bien évidemment, il y a plusieurs avantages à devenir un chauffeur VTC.

Premièrement, le métier de chauffeur VTC offre une grande flexibilité et vous permet de travailler selon vos propres horaires. En somme, vous êtes votre propre patron et vous pouvez donc déterminer vous-même la façon dont vous allez gérer votre activité.

Deuxièmement, le métier de chauffeur VTC est très rémunérateur et vous permet donc d’avoir une bonne stabilité financière.

Troisièmement, il s’agit d’un métier qui vous permettra de voyager. À raison, en devenant chauffeur VTC, vous allez être amenés à découvrir beaucoup de lieux.

À Propos de l'auteur : Lucas

Entrepreneur dans l'âme, j'ai à cœur de vous partager ma fibre entrepreneuriale.