Business Review » Rubrique Entreprendre » 8 idées de métier qui paye bien sans diplôme | novembre 2021

8 idées de métier qui paye bien sans diplôme

Si l’on considère souvent les diplômes comme le Saint-Graal de la réussite professionnelle, il existe pourtant de nombreux métiers qui payent bien sans diplôme.

Il suffit de regarder le parcours de Steve Jobs ou de Xavier Niel pour se rendre compte que la clé du succès ne dépend non pas du nombre d’années d’étude réalisées, mais bien de la détermination dont vous ferez preuve dans votre parcours.

Alors si les études ne sont pas faites pour vous, découvrez sans tarder 8 idées de métier qui paye bien sans diplôme en poche.

TOP 8 des métiers sans diplôme bien payés

Sans plus tarder, voici notre les listes d’idées de métiers qui paye bien sans diplôme.

  1. Agent immobilier
  2. Chauffeur poids lourd
  3. Chauffeur VTC
  4. Plombier
  5. Serveur
  6. Développeur web
  7. Testeur de jeux vidéos
  8. Convoyeurs de fonds

Pour chaque métiers présentés, nous vous avons détailler les grandes lignes de leurs caractéristiques : c’est quoi ? Combien on peut espérer gagner ? Comment se lancer ?.

1) Agent immobilier

Lorsque l’on cherche comment gagner sa vie sans diplôme, le métier d’agent immobilier arrive souvent en tête de liste. Et ce n’est pas un hasard !
Voyons ensemble pourquoi ce métier pourrait bien être celui que vous attendiez.

En quoi consiste le métier d’agent immobilier ?

En tant qu’agent immobilier, votre activité consistera à gérer la vente, l’achat ou la location de différentes propriétés.

Pour cela, vous ferez tout d’abord ce que l’on appelle de la prospection.
Cette étape essentielle du métier consiste à rechercher des biens immobiliers en parcourant les villes, le web, en distribuant des prospectus ou en utilisant la technique du phoning.
Vous constituerez ainsi un catalogue de biens dont vous aurez la charge.

Après avoir trouvé une propriété à vendre ou à louer, vous fixerez un prix en accord avec le propriétaire. Vous rédigerez ensuite une annonce et prendrez en charge les visites, dans le but de trouver un acquéreur.

Combien touche un agent immobilier ?

Il est difficile de déterminer précisément le salaire d’un agent immobilier.
Celui-ci dépend en effet en grande partie des honoraires de l’agence dans laquelle il travaille. Ces honoraires sont fixés librement par les agences et varient en général entre 3 % et 8 % du prix de la propriété.
Ceci étant, vous pouvez espérer toucher entre 1500 € et 4000 € brut par mois.

En vous installant à votre compte, il est également possible de toucher bien plus ! Cela dépendra de la zone géographique dans laquelle vous travaillez ainsi que du réseau que vous aurez constitué autour de vous.

Comment devient-on agent immobilier ?

Que vous soyez indépendant ou salarié, il vous faudra en premier lieu obtenir la carte professionnelle d’agent immobilier.
Pour cela, vous devrez travailler durant plusieurs années dans une agence : 3 ans si vous avez le baccalauréat et 10 ans si vous n’avez aucun diplôme.
Vous pourrez ensuite obtenir votre carte à la fin du délai imparti.

Une autre solution consiste à passer une VAE (Validation des Acquis par Expérience), après avoir travaillé au moins un an dans une agence.
Il vous faudra alors constituer un dossier complet et détaillé, que vous soutiendrez devant un jury.

2) Chauffeur poids lourd

Vous aimez la solitude (métier sans un patron à 2 mètre derrière vous directement) ? Vous cherchez un métier qui ne nécessite pas d’avoir fait 10 ans d’études ?
Alors, le métier de chauffeur poids lourd est peut-être fait pour vous.

Quelles sont les missions du chauffeur poids lourd ?

Au volant de votre véhicule, vous arpenterez les routes pour transporter des marchandises, en France ou à l’étranger. Vous assurerez le chargement et le déchargement des marchandises, ainsi que l’entretien de votre camion.
Il vous faudra également prendre en charge quelques tâches administratives : éditer les factures, remplir les bordereaux, remplir les carnets de bord et tenir à jour les documents pour la douane.

De jour comme de nuit, sur l’autoroute ou à travers la campagne, sous le soleil ou sous une pluie battante, votre camion va devenir votre deuxième maison.

Salaire et perspectives d’évolution

Il est difficile d’avoir une estimation précise du salaire d’un chauffeur, car celui-ci dépend de nombreux critères : localisation, ancienneté, nature des marchandises, type de véhicule…

Néanmoins, on estime que le salaire en début de carrière se situe aux alentours de 1700 € par mois.
Avec l’expérience, il peut atteindre jusqu’à 3000 € hors primes.

Une fois en poste, vous aurez la possibilité de vous spécialiser dans un type de chargement particulier : produits dangereux, transport international, chargements exceptionnels…
De nombreux chauffeurs décident également de s’installer à leur compte, afin de profiter d’une plus grande flexibilité dans l’organisation de leur travail.

Comment se lancer en tant que chauffeur poids lourd ?

Les conditions d’accès au métier sont relativement simples : vous devez être titulaire du permis de catégorie C. Il est nécessaire à la conduite de véhicules dont le PTAC est supérieur à 3,5 tonnes.

Il vous faudra également passer une FIMO (Formation Initiale Minimale Obligatoire).
D’une durée de 4 semaines, cette formation vous permettra d’acquérir les bases concernant les règles de sécurité dans le transport routier.

3) Chauffeur VTC

Si vous aimez conduire mais que le métier de chauffeur poids lourd ne semble pas fait pour vous, vous pouvez toujours vous tourner vers le métier de chauffeur VTC (Véhicule de Tourisme avec Chauffeur).

Quel est le rôle du chauffeur VTC ?

En tant que conducteur de VTC, vous transporterez non pas des marchandises mais des passagers, de la manière la plus agréable et la plus rapide possible.
Vos clients seront des particuliers et pourront faire appel à vous pour des déplacements personnels ou professionnels.

Contrairement aux taxis, le chauffeur VTC ne prend que des personnes qui ont réservé leur trajet. Pas besoin, donc, de passer des heures sur le trottoir en attendant votre prochain client !
La réservation s’effectue sur une plateforme en ligne et le prix du trajet est donc fixé à l’avance.

Combien touche un chauffeur VTC ?

En ce qui concerne la rémunération, de fortes disparités existent selon les zones géographiques où les chauffeurs exercent : certains touchent à peine le SMIC quand d’autres peuvent gagner jusqu’à 3000 € par mois.

Naturellement, la demande est beaucoup plus forte dans les zones urbaines. Votre salaire sera donc bien plus avantageux dans des villes comme Montpellier, Toulouse ou Paris.
Néanmoins, sachez que si les offres d’emplois y sont nombreuses, la compétition entre chauffeurs y est également très forte.
À vous de vous démarquer en offrant à vos clients un service aussi irréprochable que possible !

Quelles sont les conditions requises pour devenir chauffeur VTC ?

Pour exercer le métier de conducteur de VTC, aucun diplôme n’est nécessaire.
Bien entendu, il vous faudra à minima posséder le permis B !

Sachez qu’il est également obligatoire de posséder une carte professionnelle VTC.
Vous devrez pour cela réussir l’examen VTC, composé d’une épreuve théorique et d’un examen pratique.
L’examen peut être passé en candidat libre, mais vous aurez également la possibilité de suivre une formation ou de réaliser un stage de préparation.

Une fois votre carte en poche, il ne vous restera plus qu’à vous inscrire au registre des exploitants de VTC et à acquérir votre propre véhicule.
Vous pourrez ensuite exercer en tant qu’indépendant ou passer par une plateforme comme Uber, qui vous mettra directement en relation avec des clients.

4) Plombier

Il ne s’agit pas du premier métier auquel on pense quand on cherche comment bien gagner sa vie, mais le métier de plombier présente pourtant plusieurs avantages.

En quoi consiste le travail de plombier ?

Si vous souhaitez vous lancer dans la plomberie, sachez qu’il vous faudra faire preuve de motivation et de persévérance.
Il s’agit en effet d’un métier physique et votre planning sera souvent chargé, y compris le soir et les weekends. Un paramètre à prendre en compte, particulièrement si vous souhaitez garder du temps pour votre vie de famille.

Contrairement à ce que vous pourriez croire, votre travail ne se limitera pas à réparer les fuites d’eau. Le plombier intervient en effet sur de nombreux chantiers : entretien des canalisations, installation de piscines, aménagement de salles de bains, pose de chaudières…
C’est un métier polyvalent qui nécessite la maitrise de nombreuses techniques et savoir-faire.

Quel est le salaire d’un plombier ?

S’il est un secteur qui ne connait pas la crise, c’est bien celui du bâtiment. Et dans ce milieu, le plombier s’avère être un artisan indispensable et très sollicité.

Alors bien évidemment, qui dit profession indispensable, dit salaire élevé.
En fonction de votre expérience et de votre situation, vous pourrez espérer toucher entre 1300 € et 7000 € brut par mois.
Si la fourchette est aussi large, c’est que le salaire dépend de plusieurs critères : zone géographique, statut (salarié ou à son compte) et niveau d’expérience de l’artisan.

Peut-on devenir plombier sans diplôme ?

La réponse est oui ! Plombier est bien un métier qui paye bien sans diplôme.

Comme pour le métier d’agent immobilier, il est possible de devenir plombier en se formant directement sur le terrain.
Après avoir exercé pendant un an comme salarié, vous pourrez alors passer une VAE pour témoigner de vos compétences et obtenir une certification.
Vous aurez ensuite la possibilité de vous spécialiser dans certains domaines particuliers, en passant des formations complémentaires.

5) Serveur

Le métier de serveur n’est pas toujours vu comme un métier à part entière : on le considère souvent comme un job pour étudiant, ce qui est effectivement souvent le cas.
Comme nous allons le voir, il a pourtant toute sa place dans la liste des métiers qui payent bien sans diplôme.

En quoi consiste le métier de serveur ?

Le serveur de restaurant assure plusieurs missions au cours de son travail. Il veille ainsi à :

  • accueillir les clients ;
  • préparer les tables ;
  • prendre les commandes ;
  • encaisser le règlement des clients ;
  • débarrasser les tables ;
  • prendre en charge les éventuelles réclamations des clients.

S’il travaille dans une petite structure, il peut également être amené à gérer quelques tâches administratives.

Combien touche un serveur de restaurant ?

Le métier de serveur exige de l’endurance, de la rigueur et une certaine discipline.
Le salaire est donc à la hauteur de ces exigences, sans pour autant atteindre celui d’un cadre ou d’un ingénieur. On estime qu’il tourne en moyenne entre 1500 € et 3500 € net par mois.

Néanmoins, ce montant varie fortement selon le lieu d’exercice : en travaillant dans un grand restaurant parisien, vous gagnerez bien davantage qu’en exerçant dans un petit restaurant de campagne !

En plus de votre salaire, vous recevez également un certain nombre de pourboires, plus ou moins importants selon la réputation du restaurant dans lequel vous travaillerez.

Embauche et perspectives d’évolution

Le métier de serveur présente deux avantages non négligeables : les offres d’emploi sont nombreuses et il est tout à fait possible d’exercer sans diplôme.
Emprunter cette voie peut vous mener à une belle carrière, particulièrement si vous évoluez ensuite comme manager, gérant de restaurant ou maitre d’hôtel.

En début de carrière, vous trouverez facilement des restaurants ou des hôtels qui embauchent sans diplôme.
Si vous souhaitez évoluer, il vous faudra alors suivre une formation afin d’obtenir un Certificat de Qualification Professionnelle.

Le secteur de la restauration offre de belles opportunités pour les jeunes : que vous souhaitiez devenir serveur, manager ou patron d’un restaurant, on regardera bien plus souvent votre expérience et vos compétences, plutôt que vos diplômes.
Alors, qu’attendez-vous pour vous lancer ?

6) Développeur web

Les métiers du web sont aujourd’hui de plus en plus recherchés. Et ce n’est pas près de s’arrêter !
Selon une étude, 82 % des étudiants ayant suivi une formation en développement web ont décroché un emploi, dont 52 % en CDI.

Pourquoi pas vous ?

Quel est le rôle du développeur web ?

En tant que développeur, vous travaillerez généralement sous la responsabilité d’un chef de projet. Votre mission visera à concevoir des sites, applications mobiles ou logiciels, afin de répondre aux besoins de l’entreprise ou des clients.

Selon la société pour laquelle vous travaillerez, vous serez amené à effectuer diverses tâches :

  • analyser les besoins de l’entreprise et réaliser un cahier des charges ;
  • rédiger des lignes de code ;
  • corriger ou optimiser un site web déjà existant ;
  • réaliser des notices ou des guides à destination des utilisateurs.

Combien touche un développeur web ?

Le salaire du développeur web reste un atout important qui pousse beaucoup de jeunes à se lancer.

Un salarié débutant peut espérer toucher 2000 € net par mois. Avec l’expérience, la rémunération peut facilement atteindre les 4000 € mensuels.

Plus vous maitriserez de techniques spécifiques, plus vous réussirez à attirer des clients et à les convaincre de vous payer généreusement. Vous devez savoir vous rendre indispensable à leurs yeux !

Comment devenir développeur web ?

Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire d’avoir fait de longues études pour se lancer : beaucoup ont appris le métier par eux-mêmes, grâce aux ressources disponibles sur le web.

Néanmoins, une formation peut vous permettre de décrocher vos premières missions beaucoup plus rapidement.
Certaines se déroulent exclusivement en ligne, d’autres vous permettent d’acquérir les bases en seulement 6 mois et d’autres encore offrent l’avantage d’être totalement gratuites.

C’est le cas de la formation de l’école « 42 », située à Paris.
Considérée comme l’une des meilleures écoles du monde, elle se base sur une pédagogie de projet particulièrement efficace, est accessible sans diplôme et s’étale sur une durée de 3 ans.

Indépendant ou salarié : que choisir ?

De plus en plus de développeurs font le choix de se mettre à leur compte : ils exercent alors en freelance.
Si le statut d’indépendant offre en effet une grande liberté, il nécessite néanmoins de faire preuve d’autodiscipline et d’une motivation à toute épreuve.

Le choix de votre statut dépendra donc de votre situation personnelle.

Si vous souhaitez tester le métier sans prendre trop de risques, mieux vaut commencer comme freelance. Vous pourrez ainsi garder un autre job en parallèle et vous former à votre rythme, le temps de voir si le métier correspond à vos attentes.

Si vous êtes sûrs de vous et souhaitez vous lancer rapidement, mieux vaut commencer comme salarié. Vous vous formerez ainsi entouré de vos collègues et collaborateurs, qui vous aideront à assimiler rapidement les bases du métier.

7) Testeur de jeux vidéos

Vous êtes passionnés de jeux vidéos ? Vos amis font systématiquement appel à vous quand ils sont coincés dans un niveau ? Alors le métier de testeur de jeux vidéos est peut-être fait pour vous.

En quoi consiste ce métier ?

Après avoir terminé la conception d’un jeu vidéo, les studios et les développeurs ont besoin de tout vérifier de A à Z. Ils doivent s’assurer qu’aucun bug ne s’est glissé dans le code et que tout fonctionne parfaitement.
C’est à ce moment que les testeurs de jeux vidéos interviennent.

Mettons tout de suite les choses au clair : non, vous n’allez pas passer vos journées à jouer tranquillement dans votre canapé !

Le testeur de jeux vidéos n’est pas un simple joueur. Il doit analyser méticuleusement tous les aspects du jeu, en s’attardant sur les détails techniques. Fluidité, atmosphère de jeu, musique, niveaux de difficulté… Rien ne doit échapper à sa vigilance.

Quelles sont les voies d’accès au métier ?

Si vous souhaitez devenir testeur de jeux vidéos, vous devrez faire preuve de beaucoup de motivation et d’une très grande rigueur dans votre travail.
Le secteur est en effet très concurrentiel et les places sont chères.

En début de carrière, vous devrez accepter la précarité et rechercher activement des offres d’emploi dans différents studios.

Aucun diplôme n’est nécessaire pour devenir testeur de jeux vidéos : vous pourrez vous former directement sur le terrain.
Si vous souhaitez gagner en expertise et être recruté plus facilement, sachez néanmoins qu’il existe quelques formations, comme celles proposées par le « Gaming Campus ».
Constitué de 3 écoles à Paris et Lyon, ce campus propose 3 formations pour se lancer dans l’industrie du jeu vidéo :

  • G. Business : école de management spécialisée dans le business du jeu vidéo ;
  • G. Tech : pour devenir développeur informatique dans une entreprise de jeux vidéos ;
  • G. Art : pour se spécialiser dans le secteur de l’audiovisuel en lien avec les jeux vidéos.

Combien touche un testeur de jeux vidéos ?

En début de carrière, votre salaire sera à peu près de l’ordre du SMIC. Après quelques années d’expérience, il pourra s’élever à hauteur de 2500 € par mois.
Cela reste toutefois très variable : votre rémunération dépendra des sociétés pour lesquelles vous travaillerez.

Le métier offre des perspectives d’évolution intéressantes : vous pourrez vous spécialiser dans un type de jeu particulier ou occuper une fonction tout à fait différente, dans le secteur du jeu ou de l’informatique.

8) Convoyeur de fonds

Particulièrement risqué, le métier de convoyeur de fonds ne s’adresse pas à tout le monde.
Il a néanmoins le mérite d’être accessible et d’offrir une rémunération tout à fait acceptable.

Convoyeur de fonds : de quoi parle-t-on ?

Au cours de vos activités, vous serez amené à transporter des biens de valeurs : bijoux, billets de banque, métaux précieux…
Pour mener à bien votre mission, vous circulerez à bord d’un véhicule blindé et porterez un gilet par balle ainsi qu’une arme.

Le convoyeur de fonds est amené à endosser plusieurs rôles au cours de ses activités :

  • conducteur du véhicule ;
  • chef de bord (il assure alors le chargement et déchargement du véhicule) ;
  • garde (garant de la sécurité du chef de bord).

Après quelques années d’expériences, vous pourrez évoluer vers le poste de chef d’équipe ou, avec une formation complémentaire, vous orienter vers la sécurité dans les transports.

Quel est le salaire d’un convoyeur de fonds ?

En début de carrière, le salaire se situe aux alentours de 1500 € net par mois. Avec l’expérience, il s’élève à environ 2000 € mensuels.
De nombreuses primes et indemnités s’ajoutent à ce montant, notamment la prime de risque.

Comment devient-on convoyeur de fonds ?

Le métier présente l’avantage d’être accessible sans diplôme.
Faisant partie du secteur de la sécurité, il nécessite néanmoins d’être âgé d’au moins 21 ans et de posséder un casier judiciaire vierge.
Un permis poids lourd peut également être exigé par certaines entreprises.

Pour exercer, vous devrez être titulaire d’une carte professionnelle. Il vous suffira pour cela de faire une demande auprès du CNAPS (Conseil National des Activités Privées de Sécurité).

Après avoir été embauché dans une entreprise, vous serez formé au maniement des armes à feu ainsi qu’aux opérations de transport de fonds.

Quelles sont les qualités indispensables à l’exercice de ce métier ?

En raison des nombreux risques qu’il présente, le métier de convoyeur de fonds exige de la discipline, du sang-froid ainsi qu’une grande maitrise de soi.
Vous devrez être capable de réagir dans des situations délicates et périlleuses afin de protéger votre équipe ainsi que votre chargement.

C’est donc un choix de métier qui doit être mûrement réfléchi.

Trouvez le métier qui vous correspond !

Comme nous l’avons vu, il est tout à fait possible d’exercer un métier qui paye bien sans diplôme !
Néanmoins, des formations seront souvent nécessaires afin d’acquérir les bases du métier et d’être recruté plus facilement par les entreprises.

Pour vous aider dans votre choix, vous pouvez effectuer un test afin de faire le point sur vos qualités, vos compétences et vos envies professionnelles.

À Propos de l'auteur : Lucas

Entrepreneur dans l'âme, j'ai à cœur de vous partager ma fibre entrepreneuriale.