Business Review » Rubrique Entreprendre » Liste de métiers en h à entreprendre | mai 2022

Liste de métiers en h à entreprendre

La plupart des personnes commencent leurs études sans savoir précisément où cela les mènera. Dommage quand on considère que de l’enfance à son premier métier, on peut passer plusieurs décennies sur les bancs de l’école avant d’être opérationnel sur le marché du travail.

Nous avons sélectionné dans ce classement des métiers par ordre alphabétique, une liste de professions atypiques qui devraient pouvoir attirer votre curiosité. Certaines vous demanderont un cursus scolaire extrêmement chargé tandis que d’autres exigeront principalement de vous des qualités humaines et relationnelles. D’autres enfin vous demanderont de tout miser ou presque sur un talent manuel ou une compétence bien particulière.

La liste des métiers en h à entreprendre, c’est ici :

1) Habilleuse / Habilleur

L’habilleur est chargé des costumes portés par les acteurs lors des représentations ou des enregistrements sur scène, au cinéma ou à la télévision. En tant que membre du service des costumes, il s’assure que tous les costumes sont en bon état et facilement disponibles pour des changements rapides pendant la production. Son travail l’amène à aider les acteurs à changer de costume pendant une représentation en les aidant à mettre et à enlever leurs vêtements, bijoux, chaussures et accessoires.

Quelles qualités pour ce métier ?

De bonnes aptitudes à la communication sont importantes pour un habilleur, car il doit écouter attentivement les besoins de chaque acteur et les satisfaire en coordonnant son travail avec celui des autres membres du personnel et des sources extérieures. Bien qu’elle ne crée normalement pas de costumes comme le costumier, elle doit avoir de bonnes capacités de couture et de repassage pour entretenir et réparer les costumes. D’excellentes compétences organisationnelles lui permettent de ranger et d’organiser les costumes de manière ordonnée afin qu’ils soient facilement disponibles pendant les représentations. Un habilleur doit avoir un bon œil pour les couleurs, le style et l’histoire de la mode afin d’assembler des tenues qui dépeignent fidèlement les différentes époques des histoires racontées.

Études / Formation pour devenir Habilleuse / Habilleur

Il fût un temps où obtenir son CAP (après la troisième) était suffisant pour devenir costumier/habilleur. Depuis, le métier s’est développé et la formation professionnalisée.

Aujourd’hui, il faut plus qu’un CAP métiers de la mode pour exercer la fonction de costumier. Il faut compléter la formation avec un Diplôme de Technicien des Métiers du Spectacle en techniques de l’habillage. Ce diplôme dure 2 ans et vous n’aurez pas besoin d’obtenir le baccalauréat.

Les formations Post-Bac :

Le Diplôme des Métiers d’Art permettra de se former en 2 ans. Il est accessible aux titulaires d’un bac général ou d’un bac STD2A.

Le DMA costumier-réalisateur, comme le BTS design de mode, textile et environnement, est aussi une bonne façon de s’insérer dans la vie active pour l’apprenti costumier. Il est à noter qu’il sera préférable de détenir un bac STD2A plutôt qu’un bac général. Cela étant dit, les candidats pourront toujours faire une année de mise à niveau dans le domaine des arts appliqués.

Enfin, certaines écoles privées en France enseignent leur propre formation mais les droits de scolarité sont souvent chers :

  • Le diplôme de scénographie costumes de l’Esad ou le DN MADE mention mode ou mention spectacle permettent de se former en 3 ans ;
  • En 5 ans vous pourrez vous former avec le diplôme de concepteur costume de l’Ensatt (entrée à bac + 2).

En résumé, les études pour devenir habilleur/costumier ne courent pas les rues. Il y a donc déjà une grosse sélectivité avant même le début de la formation. L’insertion professionnelle n’est pas aisée non plus. Il faut avoir fait quelques stages et développer un bon carnet de contacts. Le choix des premiers stages est donc important et permet souvent de gagner du temps s’ils sont concluants. Sachez que le milieu cinématographique a tendance à fonctionner par affinités. De manière évidente, les capacités relationnelles sont un plus pour évoluer dans ce milieu et il faut savoir que le pistonnage existe.

2) Horloger / Horlogère

L’horloger est amené à travailler au sein d’un atelier, seul ou en équipe. Jour après jour, il va entretenir, réparer et contrôler les petits mécanismes des montres, horloges, réveils et pendules déposés par les clients.

Ce métier en h passionnant vous permettra tout autant de travailler sur d’antiques pendules que sur des produits plus modernes. Il faut savoir que les clients ne sont pas forcément que des particuliers, car un large panel de professionnels peuvent avoir besoin de ses compétences tels les bijoutiers-joailliers, émailleurs, sculpteur sur bois, menuisiers, marbriers, etc.

Qu’il s’agisse de nettoyer ou contrôler les pièces, de les réparer ou de les remplacer, les mécanismes de précision spécifiques à l’horlogerie n’ont aucun secret pour cet artisan.

Concernant le poste de travail, l’horloger est installé derrière son établi tandis qu’il manipule  des instruments d’optique grossissants très performants et des outils dont la finesse est particulièrement adaptée aux pièces légères et miniaturisées.

Quelles qualités pour ce métier en h ?

L’horloger devra avoir une forte propension à la patience ainsi que faire preuve d’une grande précision dans l’accomplissement de ses tâches : la minutie des mécanismes sur lesquels il travaille le requiert. L’horloger devra également être soigneux et son espace de travail propre et net.

Cela peut paraître peu évident mais il devra également posséder une excellente condition physique puisqu’il est souvent amené à travailler des positions peu confortables.

L’horloger pourra aussi être amené à dessiner de nouvelles pièces, qui devront être à la fois belles et irréprochables d’un point de vue mécanique.

S’il exerce une fonction commerçante, il devra aussi disposer de bonnes qualités relationnelles afin de conseiller ses clients et de s’assurer qu’ils restent fidèles.

 Études / Formation pour devenir Horloger

Plusieurs formations vous permettront d’accéder au métier d’horloger. Du niveau 3ème jusqu’à Bac+2, tous les profils d’apprenants peuvent y accéder.

Le métier est accessible aux titulaires des diplômes ci-dessous :

  • D’abord le CAP horlogerie qui permet d’acquérir les bases du métier en l’espace de 2 ans à l’issue de la 3ème. Les élèves reçoivent une formation à la fois théorique et pratique par le biais de l’apprentissage ;
  • Le Brevet des Métiers d’Art horlogerie, ou BMA horlogerie, est ouvert aux élèves d’un niveau CAP ou équivalent. Il permet d’obtenir le sésame en 2 ans.
  • Le Diplôme des Métiers d’Art en horlogerie est principalement ouvert aux titulaires d’un Bac Pro artisanat et métiers d’art option horlogerie ou d’un Bac STD2A. Cela vous permettra d’accéder au niveau de technicien supérieur en l’espace de 2 ans.

En fonction du niveau de diplôme délivré, ces formations permettent l’accès à plus ou moins de responsabilités. Des Certificats de Qualification Professionnelle ou CQP permettront plus tard d’évoluer dans le milieu de l’horlogerie.

3) Horticulteur / Horticultrice

Un horticulteur peut travailler dans un certain nombre d’environnements contenant des plantes, y compris un arboretum ou une jardinerie. Ses responsabilités comprennent diverses tâches, comme cultiver, planter, récolter, nourrir et tailler les plantes, et traiter les plantes qui pourraient être infestées de parasites ou infectées par une maladie. Un diplôme d’études secondaires est généralement la seule formation requise pour un emploi de premier échelon dans ce domaine.

Les travailleurs horticoles effectuent diverses tâches de jardinage dans des milieux comme les pépinières, les parcs et les jardins botaniques. Ils travaillent sous la direction d’un superviseur et peuvent accéder à un poste de supervision après plusieurs années d’expérience en milieu de travail. Les travailleurs en horticulture peuvent obtenir un diplôme d’associé ou un baccalauréat afin de faire progresser leur carrière.

Quelles qualités pour ce métier ?

Sous la direction d’un superviseur, les travailleurs horticoles cultivent, vendent et récoltent des fleurs, des plantes, des arbustes et des arbres. Ils travaillent dans des pépinières, des jardins botaniques, des entreprises paysagistes, des parcs et des arboretums. Les travailleurs horticoles effectuent souvent un travail ardu dans des conditions météorologiques variables. Le jardinage exige des travailleurs horticoles qu’ils se penchent, tirent, poussent, se baissent et se tiennent debout pendant de longues périodes.

Les travailleurs horticoles préparent également des lits de semis, transfèrent les plantes dans des conteneurs, déplacent les plantes en conteneur sur le site de travail, labourent le sol et déchargent les cargaisons de terre emballée et d’autres produits de jardinage. Ils peuvent également multiplier de nouvelles plantes par greffage et autres mesures, ainsi que tailler des plantes et des arbres.

Le port d’équipements de protection comme des masques anti-poussière, des lunettes de sécurité et des vêtements de protection est essentiel au travail de l’ouvrier horticole. L’utilisation d’engrais, de pesticides et d’autres produits chimiques expose les travailleurs horticoles à des substances qui peuvent être nocives. La prudence lors de l’utilisation d’équipements et d’outils de jardinage est également nécessaire pour les travailleurs horticoles afin d’éviter les blessures.

Études / Formation pour devenir Horticulteur

Plusieurs types de formations vous permettent d’accéder au métier d’horticulteur :

  • Le CAPA productions horticoles forme au poste d’ouvrier en horticulture. Son enseignement comporte à la fois un volet général et un volet professionnel (économie, agronomie, physique-chimie, biologie, etc.). La formation a une durée de 3 ans.
  • Le BEPA Travaux horticoles se décline en trois sous-formations : une sur les pépinières, une sur la production florale et légumière, et une sur la production fruitière. L’enseignement va former l’étudiant horticulteur à la culture en pleine terre, à l’emploi du matériel agricole, et au respect des réglementations Hygiène Sécurité Environnement.
  • Le Bac pro productions horticoles se prépare soit en 3 ans après la 3ème, soit en 2 ans à l’issue d’un CAPA. Il permet aux étudiants de devenir responsable d’une exploitation d’horticulture. L’enseignement sera donc à la fois général et technique, avec un volet supplémentaire sur la gestion d’entreprise.
  • Le BTSA production horticole est lui un diplôme niveau Bac +2 qui peut se préparer soit en formation continue, soit à distance, soit en alternance. Les personnes qui réussissent le diplôme du BTSA production horticole pourront prendre la tête d’une exploitation horticole, tout autant qu’exercer en tant que conseillers techniques auprès des chambres d’agriculture ou d’instituts techniques.

4) Hôtesse de l’air / Steward

Les hôtesses de l’air – stewards pour les hommes – sont aussi connues sous le nom d’agents de bord, et travaillent pour assurer la sécurité et le confort des passagers pendant les vols. Elles donnent des consignes de sécurité, préparent et distribuent la nourriture et entretiennent l’intérieur de l’avion pendant le vol. Les hôtesses et stewards peuvent également travailler dans d’autres entreprises, comme dans des restaurants ou sur des yachts.

Les responsabilités de ce poste comprennent :

  • D’effectuer les vérifications avant le vol et s’assurer que l’avion est bien équipé en matériel d’urgence et en nourriture et boissons en quantité suffisante ;
  • De participer au processus d’embarquement, accueillir les passagers, vérifier les billets et aider les passagers à trouver leur siège ;
  • D’expliquer les procédures d’urgence et de sécurité aux passagers et s’assurer que toutes les ceintures de sécurité sont bouclées ;
  • De diriger les évacuations et fournir les premiers soins en cas d’urgence ;
  • D’entretenir la cabine de l’avion pendant le vol, réapprovisionner les fournitures et s’occuper de problèmes tels que les dysfonctionnements du système de divertissement ;
  • De préparer, offrir et servir les repas, les collations et les boissons aux passagers ;
  • D’aider au processus de débarquement en temps voulu et de manière ordonnée.

Quelles qualités pour ce métier en h ?

Le service à la clientèle est la qualité la plus mise en avant parmi toutes. Que vous ayez de l’expérience dans votre travail quotidien ou que vous ayez besoin d’être un peu plus créatif, assurez-vous de démontrer votre capacité à fournir un service exceptionnel à chaque client, chaque jour.

Le travail d’équipe est également une qualité que vous devrez avoir. Le métier d’hôtesse de l’air ne consiste pas à travailler seul. Vos collègues devront vous faire confiance pour travailler efficacement en équipe – pour offrir une expérience fantastique aux passagers et pour assurer la sécurité de l’avion et de toutes les personnes à bord.

En outre, vous devrez être capable de communiquer avec une équipe internationale et des passagers du monde entier. Et n’oubliez pas qu’une partie essentielle de la communication est l’art d’écouter et de découvrir les besoins réels de vos clients.

Vous devrez également être capable de vous surpasser. Les meilleures compagnies aériennes du monde n’attendent pas seulement de vous que vous répondiez aux attentes de leurs passagers. Une compagnie aérienne comme Emirates n’est pas élue meilleure compagnie aérienne du monde en se contentant de faire le strict minimum pour ses passagers.

Enfin et surtout, vous devrez être professionnel et responsable. Le personnel de cabine est principalement responsable de la sécurité de ses passagers. Vous devrez montrer comment vous avez assumé des responsabilités dans le passé et comment on peut vous faire confiance pour prendre au sérieux la santé et la sécurité de vos clients et collègues. Le métier d’hôtesse de l’air n’est pas à prendre à la légère !

Études / Formation pour devenir Hôtesse de l’air / Steward

Les conditions d’embauche varieront d’une compagnie aérienne à l’autre car chacune définit ses propres critères de recrutement. Cependant, certaines conditions sont requises chez la plupart, à commencer par :

  • avoir au minimum un niveau bac (bien qu’en réalité les candidats aient souvent un bac +2),
  • parler anglais couramment avec un score minimum à l’épreuve du TOEIC de 720 (et validé depuis moins de 24 mois) plus la maîtrise d’une seconde langue si possible,
  • être ressortissant(e) de l’Union européenne et être âgé(e) de plus de 18 ans,
  • disposer d’un brevet de natation validé ;
  • disposer du CCA (Cabin Crew Attestation). Ce certificat reconnu par toutes les compagnies remplace l’ancien CCS.

A noter :

  • Pour pouvoir prétendre au job, il est toujours mieux de pouvoir mettre en avant une expérience professionnelle et commerciale ;
  • Les compagnies aériennes organisent des journées de sélection pour recruter leurs nouveaux stagiaires puis ensuite former leur personnel selon les critères internes ;
  • Une fois que vous êtes admis, il faut pour travailler au sein d’une compagnie française ou européenne passer le CCA après avoir validé une attestation d’aptitude médicale délivrée par le CEMPN ;
  • Le CCA est une formation qui est dispensée par des organismes de formation certifiés par la DGAC. C’est un examen d’État. Il est impossible de passer les épreuves théoriques et pratiques en candidat libre ;
  • Vous avez la possibilité de passer après ou en même temps que le CCA, le CQP PNC (Certificat de Qualification Professionnelle Personnel Navigant Commercial). Ce certificat non obligatoire vous permettra d’acquérir d’autres compétences que celles liées à la sûreté validées par le CCA (service à la clientèle, travail en équipe, etc.).

 Conclusion

Nous avons vu ensemble plusieurs métiers en h qui devraient être en mesure d’attiser votre curiosité ou de vous donner des pistes pour avancer. Le métier d’horticulteur pourra donner des idées aux amoureux de la nature, celui d’horloger, des idées aux passionnés d’horlogerie et d’antiquités, et celui d’hôtesse de l’air / steward, des rêves pleins la tête etc.

À Propos de l'auteur : Lucas

Entrepreneur dans l'âme, j'ai à cœur de vous partager ma fibre entrepreneuriale.